France United States

Encrer

L’encrage est un vaste débat, il y a autant de façon d’encrer que de dessinateur, je vais donc surtout m’attarder ici sur les principales façons d’encrer et sur quelques règles fondamentales.

Concernant les outils, tout ce qui vous permet de mettre de l’encre sur votre feuille est autorisé, plume, pinceau, stylo, pinceau feutre, etc, l’important est surtout que vous trouviez l’outil qui vous convient le mieux, donc n’hésitez pas à tester.

Encrer un dessin, c’est le «durcir», le finaliser. En général, comme l’exemple ci-dessous, on encre un crayonné encore plus ou moins brut, l’encrage permet de refaire une dernière fois le dessin en lui donnant un aspect plus contrasté, plus «net». Longtemps ce fut d’ailleurs une étape quasi obligée pour être sûr que le dessin sera correctement rendu à l’impression, ce n’est plus le cas aujourd’hui, mais l’encrage reste très pratiqué pour des raisons historiques et esthétiques.

Il y a plusieurs façons d’encrer, la plus simple consiste à prendre son dessin, puis comme sur l’exemple ci-dessus à repasser sur le crayon avec l’encre. Quand le dessin est complètement encré, on gomme le crayon et il ne reste donc que l’encre, donnant ainsi un dessin «propre».

Pour diverses raisons, depuis longtemps les dessinateurs ont cherché à ne pas dessiner directement sur le crayonné original, la technique la plus couremment utilisée pour cela est la table lumineuse. Le principe est simple, l’on pose une feuille vierge sur son dessin, et l’on pose le tout sur un plateau lumineux, ainsi le dessin apparait sur la feuille vierge et l’on peut donc refaire le dessin à l’encre sans détruire l’original.

Si on n'a pas de table lumineuse, on peut directement utiliser des feuilles calques. Sinon le numérique a beaucoup changé la donne, ainsi certains dessinateurs scanneront leurs dessins pour les imprimer dans une couleur primaire (voir dessin ci-dessous) et encrer dessus ensuite. En rescannant le dessin, il sera facile de faire disparaitre la couleurs de fond et de ne garder ainsi que l’encrage propre.

Si on fait un crayonné très propre, on peut également ensuite le retravailler sur un logiciel de retouche d’image pour «imiter» l’aspect «encrer» comme sur l’exemple ci-dessous.

Il n’y a pas de limite aux options pour encrer, certains encreront même directement à la tablettre graphique, à vous de tester et de trouver la méthode qui vous convient le mieux.