France United States

Mesurer, diviser, comparer...

Pour dessiner avec justesse, il faut apprendre à mesurer, et non pas mesurer avec des instruments de mesure, mais à l’oeil, en obsenvant, comparant, divisant, ect...

L’une des meilleures pratiques pour acquérir ces capacités est le dessin d’observation. On peut voir dans cet exemple ci-contre que le simple croquis d’un château ne peut se faire si on ne peut «mesurer» les différents éléments qui le composent. Le plus simple est de commencer une partie, la ligne médiane d’un mur par exemple, et de s’en servir de référence (combien de division de ce mur fait une fenêtre, combien la largeur par rapport à la hauteur, etc...)

Bien sûr, pour commencer il sera plus simple de prendre des objets moins complexes autour de nous, comme une bouteille et un verre, et de les dessiner en comparant leurs proportions, leurs rapport, etc...

Un autre exercice intéressant consiste à simplement tracer des lignes et à s’amuser à les diviser en 2, 3, 4 ou plus. Il suffira ensuite de vérifier si on ne s’est pas trop trompé et de se corriger au fur et à mesure. On peut également s’amuser à dessiner une droite et à redessiner la même en longueur plus loin ou simplement dans une autre orientation. Ces petits exercices assez simples donnent rapidement le sens de la mesure.

Lorsque l’on réalise un dessin comme celui ci-dessous, l’on peut s’évertuer à tracer des repères de perspectives très précis, mais cela risque surtout d’être fastidieux et de nuir à la spontanéité du dessin. Pouvoir repérer les distances à l’oeil permet de rapidement être correct dans ses proportions, et il sera plus simple de comparer visuellement que de mesurer chaque détails à la règle. Prenons un exemple dans ce dessin, traçons un trait pour repérer la taille du buste de l’homme debout, pour obtenir que la taille est une taille cohérente en rapport avec lui, il suffit de tracer le même trait et de le réduire un peu, c’est rapide et efficace.

Il y a une méthode très courante utilisée surtout en dessin d’observation, il s’agit d’utiliser son crayon comme repère. Si on garde la distance toujours à la même distance par rapport à l’oeil, utiliser la distance entre son doigt et la pointe permettra d’avoir une référence juste pour ce que l’observe. Je trouve personnellement plus efficace de s’entraîner sans aucun outil, mais après tout si certains s’en sorte efficacement avec cette méthode il n’y a pas de raison de ne pas s’en servir.